11.07.18
Porter des bas à varices pendant la grossesse

Porter des bas à varices pendant la grossesse

Les varices figurent parmi les incontournables maux de grossesse des femmes enceintes. Heureusement, les bas à varices réduisent les risques d'insuffisance veineuse, voici quelques explications à ce sujet.

Les causes de la varice

La perturbation de la circulation sanguine
Lors d'une grossesse, les jambes subissent un gonflement, parfois douloureux. Aussi, des varices prennent la forme de veines dilatées. Ces maux traduisent une maladie chronique caractérisée par un trouble de la circulation sanguine. Celle-ci ralentit la circulation sanguine sous l'effet d'une insuffisance veineuse. Par conséquent, le sang reste dans les membres inférieurs. Par ailleurs, les femmes enceintes encourent un risque élevé de développer des varices. Néanmoins, le facteur génétique favorise davantage ce risque.

Les hormones
Après le premier mois de grossesse, l'organisme produit une grande quantité de progestérone. Cette hormone a pour fonction de détendre le muscle utérin. Par la même occasion, la progestérone dilate les vaisseaux. À quelques jours avant l'accouchement, le poids du bébé et le volume de l'utérus occasionnent une compression des veines profondes. Cette compression perturbe le retour veineux. En outre, la prise de poids durant la grossesse défavorise le retour veineux.

Pourquoi porter des bas à varices ?

Pour réduire les risques de varice
Les bas de contention luttent contre cette pathologie. Ce dispositif améliore en effet le retour veineux. Ainsi, ces collants amenuisent le risque de complication. Porter des bas de contention engendre une contre-pression provenant de l'extérieur. Cette compression évite la dilatation des veines. Aussi, les femmes enceintes portent ces sous-vêtements dès l'apparition du moindre signe de varice. Ces dispositifs sont d'autant plus indispensables durant les voyages. Trouvez-en dans les parapharmacies en ligne, entre autres Pharmasimple.

Pour combattre les autres troubles veineux
Les bas de contention luttent contre toutes formes de troubles veineux. Leur propriété réduit effectivement les risques de phlébite profonde (thrombose causée par un caillot sanguin à l'intérieur d'une veine), d'insuffisance veineuse, de jambes lourdes et douloureuses, d'œdèmes des jambes. Ces maux sont ainsi limités grâce à une simple compression des membres inférieurs. D'ailleurs, la HAS (Haute autorité de la santé) recommande de porter des bas de contention pendant les 9 mois de grossesse et quelque temps après l'accouchement.

Les autres mesures pour réduire la varice

Les mesures simples
Une douleur dans les membres inférieurs, des jambes gonflées et lourdes constituent les premiers signes de varice. Pour lutter contre cette pathologie, il suffit de rester active tout au long de la journée. La pratique d'activité physique, en l'occurrence le vélo et la natation ainsi que la marche favorisent la circulation sanguine. Pour finir, des massages des jambes avec une crème décongestionnante après une douche fraîche amenuisent les varices.

Les médicaments
Quelques médicaments tonifient la paroi des veines. Ces drogues sont acceptées durant la grossesse. Il est néanmoins conseillé de rester vigilant quant à la composition des médicaments. Les veinotoniques accélèrent la vitesse du retour du sang vers le cœur. Cependant, consultez l'avis d'un médecin phlébologue avant de prendre ce traitement. Par ailleurs, un anticoagulant adapté à la grossesse est indispensable en cas de présence de caillot de sang dans les veines, après la consultation d'un spécialiste.